Vidéos d’archive

English version

Hier, j’étais dans les archives… car je prépare un beau projet pour l’avenir et il me faut faire du ménage ! Je suis tombé (sans me faire le moindre mal) sur deux vidéos. Il s’agit de la deuxième représentation du spectacle Le Funambule de Jean Genet en 1994. Et de la répétition générale en 1997 du premier épisode du Roman d’un Acteur de Philippe Caubère : Les enfants du Soleil.

LE FUNAMBULE de Jean GENET

Le Funambule était le premier spectacle que je jouais seul en scène. Cela faisait six mois que j’apprenais le Mime à l’école Marceau. On peut voir que je fais des mains pointées à tout bout de champs parsemées de mains orientales. Je bouge encore beaucoup trop sans faire d’attitudes. Mais la joie grisante d’être seul en scène pendant cinquante minutes était tellement intense qu’il m’était difficile de me contenir ! Durant cette période j’étais un spectateur assidu des spectacles de Pierre ORMA. Il était le directeur du Palace de Périgueux. Il jouait de nombreux spectacles seul en scène. Il était mon exemple. C’était un admirable conteur, un grand comédien et un admirable animateur de troupe et gestionnaire. Souvent dans Le Funambule, je prends la pose comme Pierre ORMA ! Vous saurez tout.

En octobre 1994 je crois, je découvre Philippe Caubère au Théâtre de l’Athénée. Je tombe en pâmoison devant ce travail titanesque. En 1996, je commence à apprendre le texte du Roman d’un Acteur. Dix mois après je me lance sur scène. Voici le film de la répétition générale. Le texte est incertain. Mais tout est beaucoup plus structuré que Le Funambule. Anne-Marie LAUSSAT signe la mise en scène. Bon il faut bien avouer qu’il me faudra attendre 2000 pour être à l’aise et commencer enfin à jouer avec le public. Cette aventure était formidable. J’ai appris 300 pages de texte. Ce qui fait sept heures de spectacle. Malheureusement le résultat commercial (la diffusion plus exactement) n’a pas été au rendez-vous. Les programmateurs voulaient Caubère et non Pillavoine. Heureusement que Molière est mort ! Sinon nombre de compagnies ne joueraient pas ! Enfin bon… Tel est le « marché » du théâtre français !

LE ROMAN D’UN ACTEUR de Philippe Caubère – premier épisode : Les enfants du Soleil



Laisser un commentaire

Web Statistics