Histoire, une petite histoire

English versionBonjour à tous,

Il est vrai que ça fait pas mal de temps que je ne suis pas passé par ici. Le 12 octobre dernier très précisément ! Toutes mes excuses. Mais la vie passe un peu vite me direz-vous. J’ai été occupé avec SilenceCommunity.com qui depuis le 05 octobre est en version bêta. Il y a encore pleins de bugs à corriger mais devrait être pleinement opérationnel dans quelques mois.

Sinon, j’ai eu l’histoire de la pièce de théâtre de Boulevard « Le Mariage nuit gravement à la santé » d’Élodie et Pierre LÉANDRI. Je l’ai jouée à Paris et Nantes, pendant une vingtaine de représentations. C’était une grande première pour moi : une pièce de Boulevard. Ce que j’en retiendrai, est qu’il faut jouer « vite ». En Mime on joue assez lentement, car il faut laisser le temps au dessin et au visuel des mouvements de s’impacter dans les rétines des spectateurs. En Commedia dell’Arte, je joue avec « les trois secondes », selon la pédagogie de Mario GONZALEZ. Alors que là on « speedait » ! Et pour mon séjour dans cette compagnie c’est pareil. Mon contrat a débuté le 26 octobre et s’est achevé comme convenu le 20 novembre. Mon agent artistique a voulu que je passe par lui pour la suite… Car une suite était prévue… Mais depuis que je leur ai annoncé cette nouvelle donne, je n’ai plus aucune nouvelle de la dite compagnie. Mais bon, vu que j’étais déjà un remplaçant, je pense m’être fait également remplacé ! Ce n’est pas la vie qui coule mais la vie qui tourne.

Pour en revenir à nos moutons, j’étais venu vous raconter une petite histoire. Alors je commence. Ceci n’était que le prologue. Non, je plaisante ! Je continue : « Histoire, une petite histoire… (sur le ton de Proverbe dit par Gérard JUGNOT) Rien ne sert de courir ils faut partir à… FOUIN ! » Je me reprends.

Jeanne captive réalisé par Philippe RAMOS. Photo de Luc DOYELLE ( www.Luc-Doyelle.com )

Je viens d’écrire pour la première fois de ma vie une demande d’interdiction d’exploiter mon image dans un film. Une grande première (pour moi). Alors si en mai 2011, pour le Festival de Cannes, vous me voyez, me reconnaissez dans le film « Jeanne Captive » de Philippe RAMOS produit par Sophie DULAC production… appelez-moi ! On ira ensemble voir la production ! C’est une scène où je joue le rôle d’un mendiant et Mathieu AMALRIC m’interpelle, m’invective, alors que Jeanne est emmenée au bûcher. Il y a aussi une autre scène où nous sommes cinq mendiants, nous demandons l’aumône et un soldat anglais à cheval bouscule un des mendiants (qui en fait est joué par le réalisateur). Vous avez tout noté ?
Oh, c’est une interdiction pour une histoire de gros sous… enfin de petits sous ! On était payé comme figurant à 68,53€ Brut alors que l’on aurait dû avoir le statut de silhouette, voire de rôle. J’ai souhaité une ré-évaluation de mon salaire, mais bizarrement ils ont refusé ! Je leur interdis donc d’exploiter mon image si je suis reconnaissable. Je souhaiterais sincèrement remercier dans cette affaire le Pôle-Emploi Spectacle qui m’a soutenu et conseillé. Là vraiment, ils ont fait du bon travail.

Voilà, sinon j’ai quelques rendez-vous à vous communiquer pour le mois de décembre : Animation de Mime à Orvault (44) le 11, L’île du trésor oublié à Boissy la Rivière (91) le 12 et Mime Suiveur à La Talaudière (42) le 18. Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site de la compagnie « Le Bateau Ivre ».



Laisser un commentaire

Web Statistics