Droits d’auteurs sur Internet

English versionVoici un article que j’ai écrit sur le site : plateforme-accen.fr (Assemblée pour la création et la culture à l’ère numérique) :

Bonjour à tous,

Mes sincères félicitations pour votre initiative. En effet, il m’a été très agréable de découvrir votre site. Et surtout je trouve très positif que vous appeliez aux forces de propositions pour qu’ensemble nous nous adaptions à ce nouvel environnement engendré par l’ère numérique.

Je suis comédien, mime. J’ai été formé à l’école internationale de Mimodrame de Paris – MARCEL MARCEAU de 1993 à 1996. Depuis je suis mon propre auteur (inscrit à la SACD) car c’est à nous, mimes, de créer notre répertoire. Même si nous pouvons très bien reprendre les pièces de nos aînés. Le répertoire reste cependant moins fourni que pour le théâtre de verbe.

Depuis 1997, Internet m’a permis de travailler : faire la promotion internationale de mon travail, partager avec le public ce que je choisissais de partager et vendre mes spectacles et/ou prestations événementielles.
Depuis 2010, j’ai mis en ligne un site communautaire dédié à l’art du mime : www.silencecommunity.com. Réunissant des artistes, écoles, associations, festivals, le site est propulsé grâce à une plateforme Open Source. Nous partageons photos, vidéos, scénarii de pantomimes, réfléchissons ensemble à notre avenir avec le support collaboratif que sont les pages wiki.
En matière de droits d’auteurs, nous restons ouverts et pouvons très bien passer du Copyright au Creative Commons. Nous restons ouverts pour permettre à tous de choisir leur mode de diffusion.
SilenceCommunity.com a également pour but de réunir sur un site (qui appartient à ses donateurs) tout ce qui traite du mime et qui est éparpillé sur Internet. Nous sommes collecteurs de données numériques pour garder le contrôle avec l’histoire de notre art.

Pour nous l’avenir des artistes, de la culture, du public par rapport au numérique est de permettre à chaque protagoniste de choisir le mode de Droits d’Auteurs qui lui convient le mieux à un instant T. Rien ne doit être fixe et immuable : tout doit pouvoir changer dans un sens comme dans l’autre (fermé ou ouvert).

Philippe PILLAVOINE
www.philippepillavoine.com

——————-
Pour lire l’article sur le site avec ses éventuels commentaires : plateforme-accen.fr



Laisser un commentaire

Web Statistics